Blain (Grégory) 

Grégory BLAIN : Le choix des beaux-arts relève davantage d’un cheminement. J’ai passé un bac général en sciences économiques mais j’ai toujours aimé ce qui relevait de la création. Le contexte familial y est pour beaucoup : quand j’étais enfant, mon père peignait à ses heures perdues ; mon grand-père faisait de la ferronnerie ; mon arrière-grand...

Grégory BLAIN : Le choix des beaux-arts relève davantage d’un cheminement. J’ai passé un bac général en sciences économiques mais j’ai toujours aimé ce qui relevait de la création. Le contexte familial y est pour beaucoup : quand j’étais enfant, mon père peignait à ses heures perdues ; mon grand-père faisait de la ferronnerie ; mon arrière-grand-père avait fait les beaux-arts et concevait du mobilier ; un oncle à Paris était perspectiviste, il dessinait à partir de plans les bâtiments tels qu’ils sortiraient de terre ; et une tante a fait l’école des beaux-arts de Saint-Étienne. Après mon bac, j’ai étudié l’histoire pendant un an, tout en préparant les beaux-arts et en cherchant des écoles ouvertes sur différentes pratiques. Je ne voulais pas décider immédiatement de mon orientation. J’ai finalement choisi les beaux-arts pour cette raison, pour le temps laissé à la réflexion par les deux premières années généralistes. À l’époque, j’étais davantage attiré par l’option «art», par le travail du volume. J’ai vraiment hésité.

Détails
Hervé Dixneuf et Grégory Blain qui s’associent en 2007 pour former «l’Atelier BL119» constituent un duo atypique, ailleurs, loin des stratégies habituelles rencontrées chez les jeunes designers.
23,70 €
Les designers Atelier BL119, à travers une recherche menée sur le verre avec le CIAV de Meisenthal, produisent un objet simple permettant de nuancer la lumière.
Le vase Spade a été dessiné en s’inspirant de l’univers de l’outillage. Cette pièce à l’allure géométrique, simple et délicate est composée d’un récipient et d’une corole en inox laqué.
331,75 €
Le vase Spade #2 a été dessiné en s’inspirant de l’univers de l’outillage. Cette pièce à l’allure géométrique, simple et délicate est composée d’un récipient et d’une corole en inox laqué. À la manière d’un fond blanc de prise de vue, elle vient accueillir et mettre en valeur ses fleurs.
Centre de table en bois de chêne à l'architecture radicale évoquant un ponton, une passerelle.Par les designers de l'Atelier BL 119.
Résultats 1 - 5 sur 5.

Haut de Page