Wou-Ki (Zao) 

Zao Wou-Ki est né à Pékin en 1920. Décédé en 2013 à Nyon.

En 1948, il décide de s'installer à Paris où il fréquente alors l'Atelier d'Othon Friesz à l'académie de la Grande-Chaumière ainsi que l'Ecole des Beaux-Arts. Il côtoiera de nombreux artistes dont le poète Henri Michaux qui écrira un texte sur ses premières lithographies dans un volume in...

Zao Wou-Ki est né à Pékin en 1920. Décédé en 2013 à Nyon.

En 1948, il décide de s'installer à Paris où il fréquente alors l'Atelier d'Othon Friesz à l'académie de la Grande-Chaumière ainsi que l'Ecole des Beaux-Arts. Il côtoiera de nombreux artistes dont le poète Henri Michaux qui écrira un texte sur ses premières lithographies dans un volume intitulé Lecture de huit lithographies de Zao Wou-Ki. L’œuvre de Paul Klee vue à Berne en 1951 fait alors prendre à Zao Wou-Ki un tournant radical vers l’abstraction. Depuis 1941, les expositions des œuvres de Zao Wou-Ki se succèdent à un rythme soutenu dans tous les pays du monde, et dans les plus grands musées.

Zao Wou-Ki est l'un des plus illustres représentants de l'abstraction lyrique.

Détails
Estampe au pochoir de Zao Wou-Ki d’après Saint-Tropez, une œuvre réalisée durant l’hiver 2006 dans le sud de la France.
Résultats 1 - 1 sur 1.

Haut de Page