E-book - G. Penone - Transcription musicale de la structure des arbres

La version enrichie de l'e-book "Transcription musicale de la structure des arbres" comprend les enregistrements sonores correspondant aux partitions du livre.

 

  

Membre de l'Arte Povera, Giuseppe Penone déploie depuis la fin des années 1960 un travail très spécifique confrontant l'homme et la nature, intervenant sur les végétaux pour en modifier la croissance, creusant le tronc d'arbres pour en révéler à la fois la structure interne, les courbes de croissance et la richesse plastique. Plus récemment, son travail s'est orienté délibérément vers une interrogation sur la position de l'humain face à l'histoire classique, ou sa place dans un environnement de plus en plus artificiel.

La présente édition constitue une nouveauté. Suite à un travail en Ardèche en 2011, l'artiste avait imaginé frapper le tronc de quatorze essences d'arbres différents (chêne, cyprès, etc.) avec un maillet, enregistrant au passage la qualité de la vibration du bois même, sa résonance en quelque sorte. Par la suite, un long travail d'analyse en studio avait donné à cette matière sonore brute la forme de 14 partitions.

La version enrichie de l'e-book "Transcription musicale de la structure des arbres" comprend les enregistrements sonores correspondant aux partitions du livre.

Diffuseur numérique: e-Dantès

 

Référence 9782363061782
Nombre de pages 40
Format epub3 / PDF
ISBN Version simple : 9782363061782 Version enrichie : 9782363061799
Technique 7 dessins et 14 partitions
Année de parution 2016

Penone (Giuseppe)


Considéré depuis 1968 comme l'un des chefs de file de l'Arte Povera, Giuseppe Penone poursuit depuis une pratique artistique où l'artifice et la nature se mêlent étroitement. Il s’est fait connaître non seulement par des bronzes aux formes anthropomorphiques, mais aussi par des pièces où il intervient directement sur des végétaux. C'est notamment le cas avec la série des Arbres où, en creusant le bois d'une poutre, il retrouve le souvenir de la plante originale avec ses branches et ses noeuds. Ces dernières années, la présence humaine s'est faite plus présente dans ses sculptures, notamment par le biais de moulages de fragments de visage tels la bouche, le nez ou les oreilles.

Suggestions

Haut de Page