Henri Matisse - Les Nus bleus

Édition au pochoir d’une des figures emblématiques du travail de papiers découpés de Henri Matisse : Le Nu Bleu II assis.

 

336,50 €

La série Les Nus bleus (3 volumes) présente les papiers gouachés découpés de Matisse créés pendant la période des Nus bleus de 1951 à 1952. Les illustrations sont accompagnées d'un texte d'Anne Coron, historienne d'art.


L'ensemble des 3 volumes sur les Nus Bleus est rassemblé dans un coffret collection de prestige recouvert de papier d'Arches et orné du pochoir de La Chevelure.


Les illustrations sur vélin d'Arches sont mises en couleurs au pochoir, à la main, par un atelier d’art, d'après la couleur des chutes des papiers gouachés découpés d'origine procurés par la Succession Henri Matisse. L’éclat et l’intensité des couleurs ainsi restitués font toute la richesse et l’originalité de cet ouvrage. Les formes des pochoirs sont découpées en respectant le geste incisif des originaux. Pochoirs par l’Atelier de coloris à la main, Ploubazlanec. Au total, les 3 volumes comportent 15 illustrations au pochoir.


© Succession Henri Matisse, 2003-2006

Référence 9782915837087
Nombre de pages 60
Format 20 x 210 cm
ISBN 9782915837087
Justification Broché
Technique Les Nus bleus – Coffret prestige 3 volumes (avec le pochoir de « La Chevelure » de Matisse)
Année de parution 2006

Matisse (Henri)


Henri Matisse est né en 1869 au Cateau-Cambresis. Il est artiste peintre, dessinateur et sculpteur. Il est d’abord formé au dessin textile à l’école Quentin de la Tour, puis il rejoint l’école des Beaux-arts de Paris en 1890, période pendant laquelle il fréquente l’atelier de Gustave Moreau. Il expose pour la première fois au Salon des Cent en 1896 ainsi qu’au Salon de la société nationale des Beaux-Arts. Après le Salon d’automne en 1905 il devient chef du file du fauvisme. Il entreprend de nombreux voyages qui seront pour lui de nombreuses sources d’inspiration l’Algérie, l’Italie, l’Allemagne, le Maroc, les États-Unis et Tahiti. A partir de 1916 il s’installe à Nice où il vivra jusqu’à sa mort en 1954. La lumière et la nature de la Cote d’azure lui inspirent des toiles colorées aux motifs décoratifs puis il se consacre exclusivement aux papiers gouachés découpés qui permettent d’allier peinture et sculpture et dont les Nus Bleus resteront les plus emblématiques.



Suggestions

Haut de Page