Vera Molnar / Cent (ou mille) façons de faire

Vera Molnar présente Cent (ou mille) façons de faire, dans le nouvel espace de la galerie 8+4 (13, rue d'Alexandrie) du 14 octobre 2023 au 20 janvier 2024. Vernissage le samedi 14 octobre de 16h à 21h. Finissage le samedi 13 janvier de 16h à 20h, avec un concert au piano de Melaine Dalibert.

Pour plus d'informations, contactez-nous

Depuis plusieurs mois, Vera Molnar ne cesse de dessiner, décliner et imaginer « mille » variations, mille façons de faire, mille sortes de constructions ou déconstructions, explorant les possibilités de figurer des croix par un jeu libre de lignes et d'intersections. Toutes sortes de croix ! 

« 100 croix » pour marquer ses 100 ans, « 100 croix » comme une manière de revisiter avec humour sa pratique, « 100 croix » destinées à constituer un ensemble unique couvrant le mur de la Galerie 8 + 4. 

Ces dessins à la main qu’elle effectue sur des petites feuilles de papier, attestent d’un besoin insatiable, celui de retrouver le bonheur qu’elle éprouvait chaque matin depuis les années 1970 lorsqu’elle consignait sur ses carnets, ou journaux intimes, des idées qui allaient par la suite donner lieu à ses créations. Légués en 2022 au Centre Pompidou, ces carnets, où le faire s’invitait en permanence, lui manquaient... 

Ce travail d’investigation d’un motif, évidemment marqué par diverses symboliques, fut pensé comme une grande installation qui permet de voir les intuitions qu’elle a eues quotidiennement grâce aux outils que sont le POSCA ou les feutres de couleurs apportés par ses assistants. Il y a donc du noir, du gris, mais aussi des jaunes flamboyants... Et comme à son habitude, il y a des « programmes » qu’elle s’impose, l’idée aussi d’ordre, de désordre à partir d’un motif simple qui trouve sa validité par l’intersection simple de deux lignes. On retrouve donc des lignes, mais aussi des grilles, des trames, des traits simples, des aplats qui tous s’entremêlent, se croisent... 

Cet ensemble imposant entrera en résonance dans le nouvel espace de la galerie (13, rue d’Alexandrie) avec d’autres créations autour de ce même thème des croix, inépuisable, mais cette fois décliné à l’acrylique sur toile, en dessins sur calque, en collages ou sérigraphie. Et même un livre d’artiste (30 exemplaires) spécialement édité pour cette occasion qui rassemble, modélisés numériquement, 100 de ses dessins à la main. Mille façons de faire ! 

Vera Molnar tenait aussi à présenter en vis-à-vis quelques dessins plus anciens issus des années 1950 et 1970. Ils permettront de faire comprendre aux collectionneurs la façon dont sa pratique fonctionne, par agrégation de questionnements sur ce que peut l’humain et ce que peut la machine. Loin d’être en concurrence l’un avec l’autre, humain et machine sont pour Vera Molnar des entités en dialogue constant, chacune étant dotée de faiblesses, mais aussi de qualités. Si dans le travail de Vera Molnar les lois du hasard occupent une place essentielle comme point de jonction entre l’esprit humain et la puissance calculatoire des ordinateurs, c’est aussi une manière de convoquer les aléas d’une rigueur toujours placés sous le signe de l’imaginaire.  

Molnár (Vera)


1924 Naissance, le 5 janvier, de Vera Gács à Budapest (Hongrie).
1942-1947 Études de peinture, histoire de l’art et esthétique à l’École des beaux-arts de Budapest, aux côtés de Ferenc [François] Molnar, Judit Reigl, Marta Pan, Simon Hantaï ; diplôme de professeur d’histoire de l’art et d’esthétique.
1952 Participation à une première exposition collective à la galerie Bourlaouën, Nantes.
1957 Rencontre de Jesús Rafael Soto et François Morellet.
1960 Participe à l’exposition collective Konkrete Kunst organisée par Max Bill à Zurich ; devient membre du Centre de recherche d’art visuel (CRAV).
1967 Cofondatrice du groupe Art et informatique à l’Institut d’esthétique et des sciences de l’art, à Paris.
1968 Premiers travaux réalisés avec l’aide d’un ordinateur ; voyage aux États-Unis.
1973 Participation à la première exposition internationale d’art numérique à Paris.
1974 Mise au point, avec François Molnar, du programme numérique MolnArt.
1975 Devient membre de l’Atelier de recherches techniques avancées (ARTA), Centre Pompidou, Paris.
1976 Première exposition personnelle à la Gallery Polytechnic of Central London, Londres.
1979 Première exposition personnelle en France à l’Atelier de recherche esthétique, Caen.
1980 Publication du premier « livrimage », Un pour cent de désordre.
1985-1990 Enseigne à l’UER Arts plastiques et Sciences de l’art, université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.
1990 Première installation, Hommage à Dürer, Stiftung für Konkrete Kunst, Reutlingen.
1993 Décès de François Molnar ; exposition avec Gottfried Honegger, La Quadrature de l’art, Cloître du CRDP Poitou-Charentes, Poitiers.
1999 Exposition monographique au Crédac, Ivry-sur-Seine.
2001 Exposition monographique au musée de Grenoble.
2004 Exposition rétrospective au Wilhelm-Hack-Museum, à Ludwigshafen.
2006 Exposition rétrospective à la Kunsthalle de Brême.
2009 Participation à l’exposition collective Les Pionniers du numérique, Victoria and Albert Museum, Londres.
2010 Participation à l’exposition collective On Line: Drawing Through the Twentieth Century au MoMA, New York.
2012 Exposition rétrospective au musée des Beaux-Arts de Rouen et au Centre d’art contemporain de Saint-Pierre-de-Varengeville.
2013 Participation à l’exposition collective Dynamo (avec Agam, Calder, Cruz-Diez, Kapoor, Le Parc, Morellet, Soto) au Grand Palais, Paris.
2017 Participation à l’exposition collective Thinking Machines, Art and Design in the Computer Age, 1959-1989 au MoMA, New York.
2018 Prix d’honneur AWARE ; exposition monographique au musée des Beaux-Arts de Caen.
2019 Exposition « Code and Algorithm. Hommage à Véra Molnar » au musée Vasarely de Budapest.
2020 Exposition « Disorder in Order » organisée au Kiscelli Múzeum de Budapest.
2021 Exposition « Pas froid aux yeux » a lieu à l’Espace de l’Art Concret de Mouans-Sartoux, puis au musée des Beaux-Arts de Rennes ; exposition « Elles font l’abstraction » au Centre George Pompidou de Paris présente des travaux de Véra Molnar.
2022 Exposition collective « The Milk of Dreams » dans le cadre de la 59e Biennale de Venise ; premier NFT « 2% de désordre en coopération » 2023 Exposition « Code: Art Enters the Computer Age » au Los Angeles County Museum of Art ; festival « Moviment », exposition des journaux intimes au Centre Georges Pompidou de Paris ; lancement de la série NFT « Thème et variations »
En cours : Réalisation de vitraux et d’une tapisserie pour l’abbaye de Lérins (06).



Pas de commentaires client pour le moment.

Autres suggestions ( 16 autres produits de la même catégorie )

Nouveau compte S'inscrire