Vasantha Yogananthan - Les Aventuriers


La photographie Les Aventuriers constitue le tirage de tête de la série Piémanson réalisée parVasantha Yogananthan entre 2009 et 2013.

 

Vasantha Yogananthan a réalisé un reportage photographique en Camargue, sur la plage de Piémanson : dernière grève sauvage d’Europe, elle est occupée chaque année par plusieurs milliers de pêcheurs, campeurs, caravaniers, le temps d’un été. Sa population estivale varie de quelques centaines d’habitants en mai, à près de 7000 personnes durant le mois d’août.

Le photographe a vécu parmi cette population écartée. Il révèle ainsi, par son travail, quelques aspects de leur mode de vie, dans un univers poétique et désenchantée.

Cette photographie Les Aventuriers constitue le tirage de tête de la série Piémanson réalisée par Vasantha Yogananthan entre 2009 et 2013, et exposée au musée Albert-Kahn (Boulogne-Billancourt) durant l’exposition « Un arrière-goût de paradis ».

Référence Aventuriers
Format 80 x 100 cm
Tirage 10 ex.
Justification Signés et numérotés
Technique Impression jet d’encre pigmentaire sur papier FineArt 260 g

Yogananthan (Vasantha)


Né en 1985, Vasantha Yogananthan vit et travaille à Paris. Il a suivi des études d’histoire et de journalisme, puis de direction artistique de projets culturels. De 2010 à 2011, il mène une enquête photographique sur les représentations de la guerre par la diaspora tamoule en Île-de-France en se concentrant sur les processus de représentation du conflit et, plus particulièrement, sur les « théâtres de guerre ». En photographiant ces mises en scène pour sa série Îles intérieures, il cherche à montrer comment cette communauté, bercée par l’iconographie de la guerre, reproduit et transforme les mythes et images de sa propre histoire. Lorsqu’il découvre la dernière plage sauvage de France, Piémanson, et ses occupants en 2009, Vasantha Yogananthan choisit – tout en conservant une démarche documentaire – de modifier son approche esthétique. Il laisse libre cours à sa subjectivité et fait des choix marqués en termes de composition et de traitements chromatiques qui tendent vers une certaine poésie du quotidien. Dans un jeu d’échelle entre photographies du site et portraits, son travail se situe volontairement hors de la tradition du reportage. En 2013, il débute un projet autour des jeunes qui arrivent sur le marché du travail en pleine crise économique. Dans cette série, il continue à explorer le genre du portrait et du paysage en relation avec la tradition picturale. En mars 2013, il entame un nouveau projet en Inde et au Sri Lanka en retraçant l’itinéraire raconté dans l’ancestral poème indien Ra-ma-yana encore prégnant dans ces deux pays. Ce voyage photographique est une occasion pour Vasantha Yogananthan de questionner le lien entre mythe et problématiques contemporaines



Suggestions

Haut de Page