Le Tissu dans tous ses sens

Le tissu dans tous ses sens est le catalogue qui accompagne l’exposition organisée par le Musée des Tissus de Lyon autour des « tissus interactifs ».

 

16,59 €

Le tissu dans tous ses sens est le catalogue qui accompagne l’exposition organisée par le Musée des Tissus de Lyon autour des « tissus interactifs » à l’occasion de la 2e Biennale des Créations textiles contemporaines, de novembre 2009 à février 2010.

Les tissus interactifs ou encore dits “intelligents“ sont des tissus communicants, qui réagissent à l’environnement, la lumière, la chaleur, le contact, le frottement avec une autre matière…
Le livre présente le travail de douze créateurs textiles renommés : Brigitte Armager, Joanna Berzowska, Florence Bost, Luc Druez, Ying Gao, Maija Lavonen, Sophie Mallebranche, Veronika Moos- Brochhagen, Sandrine Pincemaille, Pietro Seminelli, Elisabeth de Senneville, Carole Simard-Laflamme.
C’est dans un univers poétique, fantastique et imprégné d’humour que le visiteur va découvrir les créations de ces artistes et designers textiles : une robe qui se métamorphose quand on passe près d’elle, une tenture lumineuse à mémoire de forme, des voiles sonores qui murmurent, des galets entourés de fils phosphorescents et réfléchissants, des installations monumentales en fibres optiques, des rubans sonores actionnés par un système de boîte à musique ou encore un champ de fleurs géantes que l’on croit caressé par la bise… Des tissus qui jouent avec les sens.

L’auteur du texte (français et anglais) est Maria-Anne Privat-Savigny, Directrice du Musée des Tissus et du Musée des Arts décoratifs de Lyon et commissaire de l’exposition.
L’édition de tête, limitée à 200 exemplaires, est recouverte du tissu Franges Cell, création de Luc Druez (2008).

Référence 9782915837537
Nombre de pages 32
Format 15 x 21 cm
ISBN 9782915837537
Tirage 1500 ex.
Année de parution 2009

Amarger (Brigitte)


Après une formation à l’ESAA et à la faculté d’arts plastiques, Brigitte Armager enseigne depuis 1989 l’art textile et la tapisserie. Ancienne élève de Robert Wogensky et de Jacques Brachet, Brigitte Armager est récompensée en 2004 par le 1er prix Scythia Kherson Ukraine et en 2005 par le 1er prix Artextures France Patchwork. Brigitte Armager travaille surtout les fils, films et tissus réfléchissants, qu’elle associe à des fils de colle thermofusible, jouant sur le graphisme, les lumières, la transparence, et a mené une réflexion importante autour de l’écriture.



Berzowska (Joanna)


Joanna Berzowska est une artiste couturière et designer. Elle est professeure et titulaire de la Chaire de design et d’arts numériques de l’Université Concordia. Fondatrice de XS Labs (Extra Soft) à Montréal, Joanna Berzowska développe des textiles électroniques, des vêtements interactifs et de la technologie que l’on pourrait porter. Son travail d’art et de design a été présenté au Cooper-Hewitt Design Museum de New York, le V&A à Londres, Musée Millennium de Beijing… 



Bost (Florence)


Designer industrielle, elle débute chez Andrea Branzi et poursuit ses recherches textiles sous le regard de Gaetano Pesce lors de son séminaire « Objets hybrides ». Active membre de Casa Moda, association pionnière dans les détournements de textiles techniques, elle séjourne plusieurs mois à la Villa Kujoyama où elle réalise des créations poétiques et sensibles comme un triple jacquard sonore. En intégrant le langage des technologies jusque dans la conception graphique, elle les rend transparentes et leur permet de dialoguer entre elles. Car sa passion est de créer des textiles qui, à travers leur propre rythme, émoustillent nos sens.



Druez (Luc)


Pour s’exprimer, le musicien Luc Druez, d’origine belge abandonne les partitions au profit du textile. Designer, Luc Druez travaille autant pour le monde du spectacle que pour les grands couturiers. Luc Druez se passionne pour l’association des fibres naturelles – en particulier le lin – et des fibres industrielles telles que le cuivre, dont il joue des couleurs. Les œuvres de Luc Druez sont à la fois translucides et opaques et la lumière, qui évolue à leur surface, joue un rôle essentiel dans la perception de l’objet.



Gao (Ying)


Née en Chine, Ying Gao est professeur à l’École de design et à l’École supérieure de mode de l’université du Québec à Montréal. Ying Gao dirige aussi le laboratoire de design Exercices de style. Ying Gao forme un duo avec le designer Karl Latraverse. Elle travaille surtout l’association de la mode et du multimédia interactif. Ying Gao questionne la fonctionnalité et la structure du vêtement contemporain à travers ses vêtements interactifs, comme les Walking City. Ying Gao obtient en 2009 la bourse Phyllis Lambert pour l’encourager à poursuivre ses recherches.



Lavonen (Maija)


Née en Finlande, Maija Lavonen suit des études à l’Institut des Arts appliqués et à l’École libre d’art d’Helsinki. Exposée dans le monde entier, Maija Lavonen est honorée de nombreux prix internationaux. Le travail de Maija Lavonen se concentre sur le tissage de la fibre optique, souvent associée au lin qu’elle oriente vers l’architecture et le décor contemporains. Les œuvres de Maija Lavonen doivent être considérées comme de véritables sculptures textiles lumineuses et colorées dotées d’une force poétique étonnante.



Mallebranche (Sophie)


Après l’obtention de son diplôme à l’École Supérieure des Arts Appliqués Duperré de Paris, Sophie Mallebranche travaille surtout avec les architectes, les architectes d’intérieur et les designers du monde entier. Son matériau de prédilection est le cuivre, qu’elle tisse et transforme, combine parfois à l’acier inoxydable, au bronze, au laiton, au silicone, au cuir, à la soie, aux bois précieux et aux cristaux de roche. Sophie Mallebranche transforme des matières industrielles en œuvres sensibles et poétiques qui investissent les espaces intérieurs.



Moos-Brochhagen (Veronika)




Pincemaille (Sandrine)




De Senneville (Elisabeth)




Seminelli (Pietro)




Simard-Laflamme (Carole)




Suggestions

Haut de Page