Jean-Pierre Raynaud - Dépoli

Dépoli est un multiple édité à l’occasion de la publication de la monographie consacrée à l’œuvre de Jean Pierre Raynaud en 1991.

 

Dépoli a été édité à l’occasion de la publication de la monographie consacrée à l’œuvre de Jean Pierre Raynaud en 1991 (éditions Cercle d’art). Dominant les contraintes que l’estampe impose aux artistes plasticiens et dans le respect des règles de cette démarche artistique, mais restant néanmoins résolument fidèle à ses options esthétiques et à son vocabulaire plastique, Jean-Pierre Raynaud a ainsi pour la première fois, utilisé le papier, la lithographie, la taille-douce, le verre et le bois pour créer un objet exceptionnel édité à quelques dizaines d’exemplaires.


Jean-Pierre Raynaud
Plasticien français, né à Courbevoie le 20 avril 1939. Après son diplôme d'horticulture obtenu en 1958, il réalise des œuvres à partir de panneaux de signalisation et de pots de fleur remplis de ciment. Ces derniers deviendront rapidement la marque de fabrique de l'artiste. En 1969, il commence à construire sa propre maison à La Celle Saint-Cloud, qui sera sa principale œuvre d'art avant qu'il ne la détruise en 1993. Il en exposa ensuite les « morceaux » à Bordeaux. Jean-Pierre Raynaud a exploré plusieurs domaines de l'art contemporain. Il a réalisé des sculptures, des installations, mais il a aussi aménagé des espaces culturels. On lui doit notamment le fameux Pot Doré sur le parvis du Centre Pompidou ainsi que les vitraux de l'abbaye de Noirlac.

Référence Raynaud Dépoli
Format 85 x 50 cm
Tirage 40 ex.
Justification Signés et numérotés au dos 1/40 à 40/40.
Technique Matériaux utilisés: bois laqué blanc, feuille translucide entre 2 verres de 4mm, papier moulin de Larroque lithographié et gaufrage sur presse taille douce. Réalisation : atelier Robert Dutrou.
Année de parution 1991

Raynaud (Jean-Pierre)


Jean-Pierre Raynaud est un plasticien français, né en 1939. Il débute sa carrière artistique en 1964 à Paris lors du Salon de la Jeune Sculpture. L’œuvre qui marque le début de sa carrière est sa maison de La Celle Saint-Cloud construite en 1969 qui est entièrement recouverte de carrelage blanc. Jean-Pierre Raynaud y vivra pendant 24 ans avant de la détruire.

Jean-Pierre Raynaud compte parmi ses réalisations des œuvres de taille monumentale. Parmi celles-ci figurent les vitraux de l'abbaye de Noirlac, la Carte du Ciel dans les quatre patios de la Grande Arche de la Défense ainsi qu’une voûte nucléaire sur un plafond du Louvre.



Suggestions

Haut de Page