Éd. limitée - Odile Decq - céramique Phantom

Sculpture originale en céramique d’Odile Decq dont la conception et la production ont été confiées au Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre (CRAFT) à Limoges.

 

Pour l'Opéra Garnier à Paris, Odile Decq réalise un nouveau restaurant dans l'ancienne rotonde est du bâtiment.

L’aménagement intérieur est occupé par une immense mezzanine, tel un vaisseau qui se développe et se love entre les éléments de la rotonde : une allusion à la forme fluide du fantôme dont le voile glisse subrepticement dans l’espace…
De cette architecture/mezzanine à la forme particulière, Odile Decq a imaginé un objet en édition limitée, transposition exacte de sa création à laquelle elle a donné le nom de Phantom.

Réalisé en céramique émaillée, la conception et la production de Phantom ont été confiées au Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre (CRAFT) à Limoges. Phantom est un objet protéiforme aux courbes douces qui semble onduler et flotter au-dessus de l’endroit où il a été posé…
Dix pièces exceptionnelles sont éditées, toutes numérotées et signées par Odile Decq.

Dimensions : 45 x 35 x 10 cm environ. Édition limitée. Coproduction Odile Decq / Bernard Chauveau Éditeur / CRAFT Limoges – 2011.

Référence Decq Phantom
Format 45 x 35 x 10 cm (environ)
Tirage 10 ex.
Justification Signés et numérotés
Technique Coupe en céramique émaillée
Année de parution 2011

Decq (Odile)


Odile Decq est architecte ; elle a reçu le Lion d'Or à la Biennale d'architecture de Venise en 196 et s'est vu décerner, en janvier 2013, le titre de créateur de l'année du salon Maison&Objet. Odile Decq est née en 1955 à Laval en Mayenne, elle est architecte. Diplômée d‘architecture à Rennes en 1978, Odile Decq obtient en 1979 un DESS d’urbanisme et d’aménagement à l’Institut d’études politiques de Paris. En 1980, Odile Decq crée sa propre agence, l’ODBC en s’associant avec Benoit Cornette. Leur collaboration notamment autour du projet de construction de la Banque Populaire de l’Ouest et d’Armorique à Rennes leur vaut une reconnaissance internationale. L’ODBC reçoit le Lion d’or à la Biennale d’architecture de Venise en 1996. En 2001, Odile Decq est choisie pour le projet d’extension du musée d’art contemporain de Rome (MACRO). Odile Decq enseigne aussi à l’École spéciale d’architecture (ESA) depuis 1992, dont elle est nommée à la direction en 2007. http://www.odbc-paris.com/web/

Suggestions

Haut de Page