Philippe Favier - Les Iles O

À partir de cartes marines du début du XXe siècle, Philippe Favier élabore un triptyque peuplé de signes et de rehauts divers. Intervention directe de l’artiste sur chaque élément de la série.

 

Depuis les années 1980, Philippe Favier développe un univers singulier sans équivalent dans le monde de l’art contemporain. Collages, peintures, photographies, gravures sont autant de domaines qu’il aime investir.

Partant le plus souvent d’objets ou de documents anciens qu’il collecte au gré de ses déambulations dans les brocantes et autres marchés aux puces, il déploie un monde volontairement onirique qui présente les codes de la représentation.

L’édition qu’il vient de réaliser pour Bernard Chauveau Éditeur et Le Néant Éditeur est exemplaire à plus d’un titre. À partir de cartes marines du début du XXe siècle, Philippe Favier élabore un triptyque peuplé de signes et de rehauts divers.

Dans chaque partie, le motif initial est masqué, rendu caduc par un travail de peinture noire laissant émerger, ici et là, des effets de matière. Même si les marges laissent transparaître certains signes, même si certaines îles apparaissent encore, l’artiste perturbe l’ensemble par un travail d’ajout aussi bien d’ordre pictural (un O monumental en gouache blanche marque l’œuvre) que lié à de minuscules objets (œillets métalliques, chaînes dorées, textes peints).

Bien que ce triptyque soit réalisé à 8 exemplaires, chaque ensemble est unique, Philippe Favier ayant décidé d’intervenir directement sur chaque élément de la série.

De l’aveu même de l’artiste, Les Îles O marque un tournant dans son étude des signes de la topographie occidentale, cette topographie qui depuis plus de six siècles ne cesse de façonner toutes les représentations du monde.

Référence Favier Les Iles O
Format Format : - Planche 1 : 52 x 70 cm - Planche 2 : 70 x 100 cm - Planche 3 : 52 x 70 cm
Tirage 8 ex.
Justification Signés et numérotés
Technique Impression jet d'encre pigmentaire et sérigraphie sur papier Canson Rag Photographique 310g
Année de parution 2014

Favier (Philippe)


Depuis les années 1980, Phillipe favier développe un univers singulier sans équivalent dans le monde de l'art contemporain. Inventivité et liberté caractérisent son oeuvre déplaçant les codes établis. Né à Saint-Etienne en 1957. Vit et travaille en France. Dans chacune des nombreuses périodes qui caractérisent le travail de Philippe Favier depuis une trentaine d’années, on peut apercevoir combien le recours à l’horizon semble incontournable, qu’il aliène les corps comme dans certains collages(1), qu’il dresse le portrait d’une morte asperge(2), qu’une mystérieuse architecture étale son mince silence sur plus de deux mètres(3) ou que 101 boîtes de sardines conservent leur mystère(4)… Il serait fastidieux de dresser une liste et complexe d’en extraire le sens. Depuis ses débuts, l’usage du stylo Bic en fait foi, le travail de Philippe Favier est à comprendre sous le signe de l’écriture. En 1982, il confiait qu’il lui semblait « dessiner la majuscule d’un texte à venir ». Au coeur de l’oeuvre, les pages se sont inscrites au fil des ans. En 2008, Le Grand Livre s’ouvre comme un nouveau chapitre.

Suggestions

Haut de Page