Véra Molnar - Six millions sept cent soixante-cinq mille deux cent une Sainte-Victoire

Ce livre-objet de Véra Molnar offre exactement 6 765 201 façons de découvrir la montagne Sainte-Victoire.

 

236,97 €

C'est sans doute au livre de Raymond Queneau, Cent mille milliards de poèmes, que Vera Molnar a pensé en achetant il y a quelques années en Suisse un petit carnet dont chaque page était divisée en quatre bandes. Mais Vera Molnar a inventé ici sa règle du jeu. Elle a dessiné avec un stylo à gouache, en utilisant quatre couleurs et quatre épaisseurs différentes, sur une centaine de pages, des profils de la montagne Sainte-Victoire chère à Cézanne.

Au total, ce livre-objet de 112 pages offre exactement 6 765 201 combinaisons de la montagne Sainte-Victoire. En s'accordant 10 secondes par combinaison, ce sont plus de deux ans à temps plein qu'il faudrait pour tout voir !

L’édition limitée à 220 exemplaires est signée et numérotée par Vera Molnar. Texte d’entretien avec David Quéré.

Référence 9782363060617
Nombre de pages 112
Format 15,5 x 21 cm
ISBN 9782363060617
Tirage 220 ex.
Justification Numérotés et signés
Année de parution 2012

Molnar (Véra)


Peintre abstrait géométrique depuis 1948, Véra Molnar est aujourd'hui l'une des grandes figures de l'art conceptuel en France. 1924 Naissance à Budapest. 1942-1947 Rentre à l’École des beaux-arts de Budapest. 1946 Premier tableau abstrait et depuis cette date fait de la peinture abstraite géométrique. 1947 Obtention du diplôme de professeur d’histoire de l’art et d’esthétique. Boursière à Rome, puis s’installe à Paris où elle vit depuis. 1958-1968 Travaille à l’aide de la « machine imaginaire ». 1960 Cofondatrice du GRAV (Groupe de recherche d’art visuel). Elle accepte pour la première fois d’exposer une oeuvre pour la manifestation du groupe Konkrete Kunst, organisée par Max Bill à Zurich. 1967 Cofondatrice du groupe Art et Informatique à l’Institut d’esthétique et des sciences de l’art à Paris. 1968 Premiers travaux sur ordinateur. 1969 Conférence sur « Art et ordinateur » à l’université expérimentale de Paris VIII, Vincennes. 1974-1976 Mise au point du programme « MolnArt ». 1976 Première exposition personnelle à la Galerie de l’École polytechnique de Londres. 1979 Travaille à l’Atelier de recherches des techniques avancées au Centre Pompidou, Paris. 1980 Membre du CREIAV (Centre de recherche expérimentale et informatique des arts visuels), université Paris I, Sorbonne. 1985-1990 Chargée de cours à l’UER Arts plastiques et sciences de l’art, université Paris I, Sorbonne. Elle enseigne avec Xenakis. 1988 Installation de l’oeuvre Construction/Conception à la gare Schöneberg à Berlin. 1990 Première installation à la Stiftung für Konkrete Kunst, Reutlingen, Allemagne. 1996 Exposition « Histoires de blanc et noir », musée de Grenoble. 1999 Première grande exposition monographique : « Extrait de 100 000 milliards de lignes », Centre de recherche, d’échange et de diffusion pour l’art contemporain, Ivry-sur-Seine. Depuis 1990, les oeuvres de Vera Molnar sont présentées dans les grandes expositions européennes dédiées aux avant-gardes et à l’art abstrait géométrique. 2001 Exposition au musée de Grenoble. 2004 Exposition rétrospective à l’occasion de son 80e anniversaire au musée Wilhelm-Hack à Ludwigshafen, Allemagne. 2004 Exposition « Lignes et méandres », Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon, Alex, France. 2006 Exposition rétrospective à la Kunsthalle de Brême, Allemagne. 2007 Promue chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. http://www.veramolnar.com/



Suggestions

Haut de Page