Hermann Nitsch - Die Architektur des Orgien Mysterien Theater

Depuis 1960, Hermann Nitsch (né en 1938 à Vienne) présente une œuvre qui affirme un caractère liturgique fort où peinture, musique et théâtre sont intimement liés.

 

Depuis 1960, Hermann Nitsch (né en 1938 à Vienne) interroge les mythes de la culture européenne et notamment ceux liés au socle occidental : la religion chrétienne. Ses performances affirment un caractère liturgique fort où peinture, musique et théâtre sont intimement liés, rejouant sur un mode symbolique les mystères des origines. Une volonté de synthèse des arts qui prend toute sa dimension avec la définition de ce qu’il nomme le Théâtre des Orgies et des Mystères. Le dessin occupe chez Nitsch une place particulière. Ce qu’il nomme dessins architecturaux se présente comme des sortes de cartes abstraites. Le trait semble y creuser l’esquisse d’un plan, sorte de ville ou territoire imaginaire.

Die Architektur des Orgien Mysterien Theater se présente sous la forme de 4 gravures au format imposant. Sur la première, un premier motif engage un canevas régulier à partir duquel l’artiste superpose diverses couches. Les deuxième et troisième gravures reprennent cette première grille tout en ouvrant sur l’exubérance du tracé, creusant de nouvelles esquisses.

La quatrième gravure termine l’ensemble. Sur cette dernière, l’artiste intervient directement à la peinture, chaque planche étant différente de la suivante.

Référence Nitsch
Format 107 x 76 cm
Tirage 35 ex.
Justification Numérotés et signés
Technique 4 gravures (eau-forte, lithographie) dont 1 avec intervention originale de l'artiste à la peinture
Année de parution 2012

Nitsch (Hermann)


Depuis 1960, Hermann Nitsch (né en 1938 à Vienne) interroge les mythes de la culture européenne et notamment ceux liés au socle occidental : la religion chrétienne. Ses performances affirment un caractère liturgique fort où peinture, musique et théâtre sont intimement liés, rejouant sur un mode symbolique les mystères des origines. Une volonté de synthèse des arts qui prend toute sa dimension avec la définition de ce qu’il nomme le "Théâtre des Orgies et des Mystères". Le dessin occupe chez Nitsch une place particulière. Ce qu’Hermann Nitsch nomme dessins architecturaux se présente comme des sortes de cartes abstraites. Le trait semble y creuser l’esquisse d’un plan, sorte de ville ou territoire imaginaire.

Suggestions

Haut de Page